Loi routière à Antananarivo c’est par le plus fort… et pour le plus riche ?

Loi routière

Madagascar, renommé pour ses paysages préservés, sa diversité animale et du métissage de sa culture possède tout de même des voitures, des usagers, des policiers… quid de la loi routière ?

Justement, parlons-en de la loi qui régit la circulation urbaine à Antananarivo, dans notre petite jungle. La circulation routière en milieu urbain est une plaie car c’est souvent être le prisonnier de son propre véhicule (un tweet avec #traftnr pour nous tenir au courant svp). Toutefois, y’a pire encore que le pique-nique forcé dans un mètre carré : c’est quand la circulation, la loi routière et ses agents se foutent de ta tronche.

La loi routière est affaire de tous

La loi routière est affaire de tous

Une loi routière d’éternité

Dans d’autres contrés pas si éloignées de l’ile rouge, une mise à jour des choses à ne pas faire est sortie dernièrement au mois de 07/2017 (je le dis bien, en juillet deux mille dix-sept, genre comme le chèque j’écris en chiffre et en lettre). En France, « manger au volant » (voiture en marche va s’en dire) est passible d’une amende de 75 euro (270.000 Ar). Donc à toi qui aimes piocher une petite frite sur ta droite, comme si t’étais au cinéma, pendant que tu clignotes vers la gauche : ce n’est pas bien.

Ici à Madagascar, la loi routière n’est pas une priorité, nous sommes fiers des makis, des zébus, des orchidées, des baobabs, des plages, des forêts, des sourires… et donc y’a pas la place pour la réflexion à propos des moyens terrestres de locomotion. De l’an 1962 à l’an 2016, tel est le grand écart que les grands au pouvoir sur l’ile rouge ont opéré pour, enfin, rajeunir la loi routière !

Ce que dit la loi de 2016

Quand les usagers passent, la loi routière trépasse

La nouvelle rocade (entre Ambodihady et le marché d’Arts Malagasy), belle, sinueuse, longue, libre… sert désormais de raccourci avec infractions pour tous les cons de la terre (un tweet avec #traftnr pour nous tenir au courant svp) qui ne connaissent ni le :

Dans la loi routière, les signalétiques ne sont pas pour les aveugles

Dans la loi routière, les signalétiques ne sont pas pour les aveugles

  • marquage au sol

  • panneau de signalisation

  • respect de leur concitoyens en voiture

Quelques fois, des policiers se positionnent juste après cette « non bifurcation » pour sanctionner les contrevenants et leur faire passer le goût amer de l’infraction. Mais cela reste une histoire que nous ne connaitrons jamais ; On peut toujours supputer des trucs toutefois, faisons un peu de calcul selon la loi en vigueur:

  • franchissement d’une ligne continue = 1.000 Ariary

  • non respect de flèche directionnelle = 2.500 Ariary

  • défense de tourner = 2.500 Ariary

  • non observation de panneau de signalisation = 2.500 Ariary

  • pas de clignotant en tournant = 2.500 Ariary

  • total à payer pour ce non virage = 11.000 Ariary

Question à plusieurs Ariary (sans réponses dans ce billet), combien de voitures enfreignent la loi routière à cet endroit ? combien de cette somme est réellement demandée aux contrevenants ? combien de cette somme atterrie réellement dans les caisses de l’état ? un PV est-il émis pour traquer les récidivistes de la loi routière ?

Cette dernière question en soulève une autre : une base de données, centralisée et à jour existe-t-elle pour ces agents de la route ?

Ce que dit la loi jusqu'à ce jour !
 Infractions à la loi routière selon le site du Bianco

Les VVV-VIP et la loi à Madagascar

Avez-vous remarqué le nombre de grosse cylindrée qui circulent dans nos rues, routes ? et que dire du nombre toujours grandissant de véhicules aux vitres fumés ?

Eh bien, oui, ils ne se foulent pas les doigts mais pourraient se les foutrent (izy dimy an) bien profond à des endroits de leur anatomie. Faisons un petit calcul démographique, simpliste, qui amène beaucoup de questions :

  • Nombre de ministres = 30

  • Nombre de leur conseiller = 60 (à raison de 2 par ministre)

  • Nombre de députés = 150

  • Nombre de sénateurs = 60

  • Nombre de maires = 1.400 (soyons pas discriminant, comptons-les tous)

  • Et puis qui encore ? rajoutons un petit 17.647059% (oui, précision à 6 chiffres svp, trop fort quoi) = 300

  • Total 2.000, à tout casser.

Je rajoute encore autre chose, juste pour information car je l’aie et la distribue : mon calcul revient au même chiffre pour un semestre d’émission d’immatriculation de véhicule sur Madagascar (faites ce que vous en voulez de cette info).

Dans la loi routière, les vitres fumées sont un mauvais tuning

Dans la loi routière, les vitres fumées sont un mauvais tuning

Est-ce que nous comptons les « richards riche » dans ces chiffres ? non, ce n’est pas une catégorie de personnes autorisée par la loi routière pour avoir des véhicules à vitre fumée. Et pourtant, ces « riches cons ou ces riches sans respect » se pavanent avec ce type de voiture ; Et pire encore, ce sont leurs enfants qui sont au volant pour des nuits arrosées.

Alors pourquoi cette impression que la moitié des voitures circulant à Antananarivo ont des vitres fumées ? N’importe qui en fait usage et personne parmi les agents qui font respecter la loi routière ne voudrais les envoyer en fourrière ? (un tweet avec #traftnr pour nous tenir au courant svp). Tout le monde est intouchable, se croient au-dessus de la mêlée, ne pensent qu’à sa panse… J’ai plusieurs solutions pour ces personnes qui veulent se cacher en déplacement dans la ville des milles :

  • Ne vous déplacer plus jamais, simple et radical

  • Arrêter, journalièrement, d’enfreindre la loi et changez vos vitres fumées

  • Sécuriser votre maison plutôt, aucune loi ne l’interdit

  • La timidité est un vilain défaut, prenez plutôt des cours

  • Faites de la téléportation, sangoku le fait bien à ma connaissance

J’ai vu des grosses cylindrées, des bus, des mini-bus, et aussi des petites voitures à 3 portes, c’est quoi le délire des vitres fumés pour ces dernières 4 roues ? qu’on me réponde !

Ce que dit la loi de 2014

Cerise sur le gâteau de mon billet, les klaxons à fond, signaux de détresse et vitesse à forte allure deviennent communes dans les embouteillages (un tweet avec #traftnr pour nous tenir au courant svp). Pourquoi foncez-vous ainsi dans les rues d’Antananarivo ? Est-ce que la logique frôle vos cerveaux de moineau ? ou comme la statue de la liberté vous avez un creux en pleine tête ?

  • Si tu n’as pas la patience d’attendre, respectes les autres qui attendent déjà

  • Si tu veux arriver à l’heure à ton rendez-vous, il faut partir à point, simple et radical

  • Si tu aimes conduire à vive allure va t’inscrire au rallye de Madagascar sur des routes balisées

  • Si tu es pressé de rentrer chez toi car la journée fut longue, nous t’informons que nous aussi nous le voulons mais on reste tranquille dans la file

Ce qui a été dit dernièrement à ce propos

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *